Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Situations dangereuses

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, août 8 2019

Les nonchalants du volant

Il y a maintenant plus de 4 ans, je publiais un billet nommé "Distinguer l'ennemi", dans lequel j'exposais mon aversion pour une frange bien minime des automobilistes : ceux qui veulent explicitement ma mort. Je persiste à ne pas les aimer, c'est plus fort que moi. Je maintiens également que la majorité des automobilistes se comportent de manière très respectueuse envers les cyclistes. Il reste toutefois un groupe dont j'ai moins parlé, entre les (peu nombreux) enragés et les (nombreux) vertueux : les nonchalants.

Lire la suite...

jeudi, août 16 2018

Le danger latent pour les cyclistes des zones de travaux non aménagées

J'ai déjà présenté, avec une lassitude contenue mais néanmoins croissante, de nombreux exemples de zones de travaux comportant des aménagements mauvais et dangereux pour les cyclistes (ce billet et celui-là rassemblent la plupart des exemples). Dans certains cas, percevoir la source de danger est trivial : quand un autobus frôle un panneau placé dans la piste cyclable, ne laissant que quelques millimètres à un cycliste éventuel, déduire un problème de sécurité est assez évident. Toutefois, dans d'autres cas, d'aucuns pourraient arguer que ce n'est en fait pas si dangereux que ça et, qu'au final, c'est aussi au cycliste de faire sa part pour assurer sa sécurité. Dans ce billet, je démontre par l'exemple comment une zone de travaux en apparence totalement bénigne peut constituer un danger important pour un cycliste respectant par ailleurs toutes les règles.

Lire la suite...

vendredi, mai 25 2018

Petite leçon d'anatomie, ou comment s'assurer de faire fuir les cyclistes

Colonne vertébrale : que ces mots vous évoquent-ils? Lorsqu'on dit d'un élément qu'il est la colonne vertébrale d'une structure, considérez vous le dit élément comme important, ou vaguement superflu? Personnellement, j'étais, ignare que je suis, convaincu qu'une colonne vertébrale était à tout le moins relativement essentielle. Ça, c'était avant que la Ville de Québec ne me fasse changer d'idée...

Lire la suite...

mercredi, mai 2 2018

Les 12 travaux des cyclistes, édition 2017

Il y a maintenant près de deux ans, j'ai publié un billet intitulé "Cyclistes et zones de travaux", dans lequel je démontrais à quel point les cyclistes sont laissés pour compte lors de la planification et de l'exécution des travaux publics. Je concluais en soulignant mon agacement quant à l'inaptitude manifeste de la ville et de ses exécutants à tenir compte de la simple présence d'un itinéraire cyclable. Depuis lors, les choses se sont-elles améliorées? Au risque de gâcher la surprise, non. Petit florilège des saisons 2016-2017.

Lire la suite...

dimanche, octobre 18 2015

Pourquoi je ne circule pas toujours sur les pistes cyclables, raison #1

Bien que l'article obligeant les cyclistes à emprunter une piste cyclable en lieu et place de la route ait été abrogé il y a de cela presque cinq ans, plusieurs croient encore que les cyclistes doivent circuler dans les pistes et bandes cyclables lorsque ces dernières existent. Au delà de la question légale (qui est limpide : c'est permis), certains peuvent se questionner sur les motivations derrière ce comportement, d'aucuns évoquant même l'hypothèse de "l'emmerdement volontaire", fumeuse théorie complotiste selon laquelle le but premier et unique des cyclistes serait de gêner les automobilistes le plus possible. Dans ce billet aux visées pédagogiques, j'expose donc un premier élément de réponse, et ce, en une seule phrase.

Lire la suite...

samedi, septembre 19 2015

Cyclistes et zones de travaux

S'il y a une chose dont l'automobiliste moyen se passerait bien, ce sont les travaux routiers. Malheureusement, par définition, l'amélioration, l'entretien et l'extension du réseau routier passent... par des travaux routiers. C'est donc une réalité avec laquelle il faut composer, que cela nous plaise ou non. Cette constatation vaut également pour les cyclistes : il serait bien malvenu pour un cycliste de s'offusquer de l'existence même de ce qui lui permet de profiter d'infrastructures routières et cyclables. Cependant, cela n'implique pas pour autant que ces travaux puissent être exécutés n'importe comment. Tout comme les automobilistes sont en droit de s'attendre à une signalisation claire, des détours minimaux et justifiables et des chantiers sécuritaires pour eux, les cyclistes ne devraient jamais se retrouver dans des situations dangereuses ou incompréhensibles. Las, comme nous allons le voir, c'est (très) loin d'être le cas...

Lire la suite...

samedi, mai 30 2015

Les aménagements dangereux : cohabitation vélos/piétons

Sur ce blog, il est souvent question des conflits qui se produisent entre cyclistes et automobilistes. Ça ne veut pas pour autant dire que je me désintéresse des autres catégories d'usagers, en particulier les piétons. Ceux-ci sont souvent négligés lors de la conception d'infrastructures cyclables, généralement sous prétexte que la cohabitation cycliste/piéton se fait naturellement, sans avoir à s'en préoccuper. Comme beaucoup me le diront, rien n'est plus faux : s'il est vrai qu'un cycliste est manifestement moins dangereux pour un piéton qu'une automobile, la différence entre les vitesses des marcheurs et des vélos reste très importante : un cycliste roulant à une vitesse très raisonnable de 25 km/h va au moins 5 fois plus vite qu'un piéton... Ce billet se penche sur certains aménagements piétonniers visiblement déficients le long des pistes cyclables de la région.

Lire la suite...

lundi, mai 25 2015

Les aménagements dangereux : des fins aussi inopinées qu'inopportunes

Il y a un principe de base qui régit les aménagements routiers : le principe de moindre surprise. Une route peut tourner, se rétrécir, faire face à un feu de circulation ou un arrêt obligatoire, voir sa vitesse maximale diminuer; ce n'est pas un problème en soi, tant que l'usager de cette route en est prévenu et ne se retrouve pas face à une situation qu'il n'attendait pas. Une bonne partie des panneaux routiers ne sont là que pour ça, en fin de compte. Techniquement, ces principes devraient aussi être appliqués aux infrastructures dédiées aux cyclistes. Malheureusement, il n'en est souvent rien : beaucoup des articles de ce site décrivent justement des situations où le cycliste se retrouve, de manière imprévisible, face à une situation dangereuse. Ce billet présente un des paroxysmes de cette imprévisibilité : les bandes cyclables qui se terminent au pire moment.

Lire la suite...

samedi, octobre 11 2014

Les aménagements dangereux : campus de l'Université Laval

L'Université Laval se targue d'être un chef de file en termes de développement durable (Une section entière de leur site Internet est consacrée à ce sujet). Cela inclut la promotion des modes de transport alternatifs et actifs, dont le cyclisme. Des pistes cyclables ont donc été construites sur le campus. Voyons donc comment tout cela a été mis en place.

Lire la suite...

mardi, septembre 9 2014

Les aménagements dangereux : voies cyclables et virages à droite au feu rouge

L'établissement du virage à droite au feu rouge au Québec, au début des années 2000, a permis de mettre au diapason les dispositions routières du Québec avec celles du reste de l'Amérique du Nord. S'il est vrai qu'au final, cette manœuvre est souvent spécifiquement interdite pour beaucoup d'intersections, un nombre non négligeable de croisements permettent un tel virage. En quoi cela peut-il être dangereux pour les cyclistes? Ce billet tente de répondre à cette question par l'exposition de différentes situations réelles où la sécurité des cyclistes est mise à mal par l'autorisation du virage à droite au feu rouge.

Lire la suite...

mardi, septembre 2 2014

Les aménagements dangereux : les pistes à géométrie variable

C'est un fait, un cycliste a besoin de moins d'espace qu'un automobiliste pour se déplacer. C'est d'ailleurs un avantage : là où les voies des automobiles nécessitent une largeur allant jusqu'à 3.7 mètres[1], le cycliste peut rouler sans problème sur une voie d'une largeur 3 fois moindre. Malgré tout, un cycliste a besoin d'un dégagement minimal pour circuler en toute sécurité. Or, cet espace minimal est souvent ignoré lors de la conception de bandes cyclables; pire encore, des rétrécissements impromptus et sans panneau annonciateur sont monnaie courante sur les rues et avenues de Québec. De même, le mauvais entretien d'une piste cyclable peut la rendre très dangereuse. Ce billet présente cinq situations typiques entrainant un danger accru pour les cyclistes.

Note

[1] Normes MTQ, Profils en travers, Tome 1, Chapitre 5

Lire la suite...

Les aménagements dangereux : pistes cyclables à double sens et croisements

La plupart des gens tiennent pour acquis que les cyclistes sont plus en sécurité sur une piste ou bande cyclable que sur la route. Ce billet présente un contre-exemple montrant que ce n'est pas forcément le cas, particulièrement si l'aménagement cyclable est mal conçu, et qu'il peut être plus sûr pour un cycliste de ne pas emprunter la piste cyclable, sans que cela n'ait de conséquences négatives sur les autres usagers de la route.

Lire la suite...