Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Optimiste printanier

Il s'est fait attendre cette année, mais depuis quelques semaines, il est enfin là. Le printemps, dont l'arrivée inexorable ravive le goût du vélo -- chez ceux qui, comme moi, n'ont pas encore le courage de le faire toute l'année. Le printemps, et ses premières balades dans la garnotte, à éviter les bancs de neige et autres réminescences de l'hiver, à zizaguer pour contourner les déjections canines fort intelligement laissées sur place pendant la saison froide (en passant, non, ça ne fond pas ces choses là...), mais surtout à redécouvrir le plaisir de faire du vélo au grand air. Personnellement, ces premières balades me laissent toujours dans un état quelque peu euphorique. Il n'est donc pas très difficile, dans ces conditions, d'être optimiste. Pour ce premier billet de la saison 2016, voici donc un message un peu moins caustique et accusatif qu'à l'ordinaire, puisque oui, je suis pour une fois optimiste face à l'avenir du cyclisme.

Problèmes d'aménagements et d'entretien

N'allez tout de même pas croire que je ne serai pas un peu critique dans ce billet. Bien des choses n'ont en effet pas du tout évolué depuis l'année dernière. Les déneigeurs ont toujours tendance à confondre piste cyclable et dépôt à neige (ici sur les bords de la rivière St-Charles) :

IMG_20160424_130421.jpgMême après plusieurs semaines de temps doux, et malgré un radieux 20 degrés ensoleillé cette journée là, les tunnels cyclables sont toujours de véritables patinoires (ici le tunnel menant au Vieux Port) :

IMG_20160421_152224.jpgCe que j'appelle le monolithe à la gloire du gravier est encore présent en plein milieu de l'entrée de la piste cyclable dans la descente de la Pente Douce (alors que nettoyer ça demanderait quelques minutes à peine avec le matériel adéquat) :

IMG_20160418_182046.jpgLa ville de Québec démontre encore une fois son incapacité à gérer les 50 mètres de piste cyclable hors route du tracé Père-Marquette, en laissant un beau banc de neige en plein milieu du chemin (encore une fois, une affaire de quelques secondes à déblayer par du matériel de déneigement), bloquant l'entièreté du défunt "Vélo-Boulevard" :

IMG_20160418_180955.jpgLa ville continue également à fermer des rues faisant partie de l'axe Père-Marquette, encore une fois sans informer les cyclistes du détour adéquat et de la nature de l'interdiction (si elle s'applique aux cyclistes ou non) :

IMG_20160422_102045.jpgEt, finalement, des solipsistes de la bagnole continuent à s'époumoner sur Internet, dans un langage aussi coloré qu'inexact, pour expliquer aux cyclistes à quel point ils sont en tort lorsqu'ils osent utiliser la route, qui appartient exclusivement aux voitures (qui paient des plaques!), évidemment. Comme d'habitude, ils s'étonnent par la suite que leur vidéo ait été retirée pour propos violents...

D'accord, mais qu'est-ce qui va bien en fait?

Mon optimisme tient à une seule, mais oh combien éloquente, phrase : pour la première fois, j'ai l'impression que les opinions et besoins des cyclistes sont réellement pris en compte. Pas systématiquement, pas partout, loin de là, mais on s'en soucie enfin. Huit ans après le défunt Plan directeur du réseau cyclable, qui soutenait que :

Après trente ans d’aménagements destinés en priorité à l’usage du vélo à des fins récréatives, le développement du réseau utilitaire est devenu la nouvelle priorité pour la population.

sans poser aucun geste concret pour y arriver, on a enfin vu de nouveaux projets réellement adaptés au cyclisme utilitaire. Parmi ceux-ci, on peut noter :

  • La mise en place d'une bande cyclable bidirectionnelle directe pour relier la Pente Douce à la rivière St-Charles (à opposer aux simples chaussées partagées actuelles). Un projet qui nécessite d'éliminer un sens de circulation pour les automobiles, mais qui est plus que bénéfique pour les cyclistes. Le projet n'est pas parfait, entre autres à cause des très nombreux arrêts obligatoires qui émailleront ce parcours, mais c'est déjà un geste plus que tangible de support envers le cyclisme utilitaire.
  • La mise en place d'une bande cyclable analogue sur l'avenue du Pont, dans St-Roch, dans un secteur manquant cruellement de liens cyclables. Encore une fois, pour y arriver, il faut retirer un axe automobile, mais la ville a fait ses devoirs et a démontré à la fois que c'était un des axes les plus prisés des cyclistes et que la grande majorité des automobilistes (90%) empruntaient cette rue comme axe de transit. Transformer la rue du Pont en sens unique pour les voitures n'aura donc que peu d'influence sur les commerçants, et impactera peu les automobilistes qui peuvent toujours emprunter de la Couronne.
  • Le conseil de quartier du Vieux-Québec qui demande à la ville un circuit cyclable panoramique et utilitaire en Haute-Ville et intra-muros, particulièrement sur la rue des Remparts.
  • La publication, en décembre dernier, de la Vision des déplacements à vélo par la ville de Québec. Sans être révolutionnaire, ce document identifie bien les points faibles et névralgiques du réseau cyclable et propose certaines solutions intéressantes et réellement adaptées.
  • L'Université Laval qui se met à réellement déneiger son réseau cyclable. Un vrai plaisir (sans ironie), surtout au printemps où les pistes sont entièrement accessibles dès l'arrivée du temps doux, et non pas 3 semaines plus tard en attendant la fonte.
  • Montréal qui se met aux feux de circulation synchronisés pour les vélos. Enfin une ville (nord-américaine) qui comprend que le respect du CSR est aussi une question d'organisation cohérente des infrastructures. On n'est pas encore rendu là à Québec, mais c'est dans l'air du temps.

Bref, toute une myriade d'éléments qui me font dire : nous ne sommes certes pas encore arrivés à une situation optimale, mais la progression est indéniable. La route est longue, mais la piste est libre!

IMG_20160420_084705.jpgBonne saison 2016!

Commentaires

1. Le lundi, avril 25 2016, 06:18 par masdigbord opera

Merci pour l'article, c'est au top et très intéressant ;)

2. Le lundi, avril 25 2016, 13:54 par DavidL

Ça faisait un bout de temps qu'on vous avait lu! Merci d'être revenu!!

Début de saison pour le vélo ici aussi à Chicago. Ma résolution cet été est d'arrêter de gueuler après les autres utilisateurs de la route. Ça n'arrange pas souvent les choses et on ne sait jamais si qui on peut tomber...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://unzoileavelo.ca/index.php?trackback/39

Fil des commentaires de ce billet